vendredi 23 septembre 2022

Vendredi, le 23 septembre 2022

Beaucoup répètent : les temps sont mauvais. Mais que chacun se fasse bon et les temps seront bons. ET c’est de saint Augustin. Quand j’étais jeune, on disait qu’on n’avait jamais vécu des temps aussi horribles, maintenant que je suis vieux, j’entends la même chanson. Mon Dieu que j’aimerais donc m’entendre et nous entendre dire : La meilleure façon de changer le monde, c’est de nous améliorer nous-mêmes. Que votre lumière brille devant les hommes, alors en voyant ce que vous faites de biens, les humains rendront gloire à notre Père qui est dans les cieux. On ne peut pas changer le monde, mais on peut allumer notre chandelle et peut-être que des millions voudront nous imiter et alors il fera un peu plus clair et un peu plus chaud sur la terre. Bonne journée.

jeudi 22 septembre 2022

La suprême récompense du travail n’est pas ce qu’il nous permet de gagner mais ce qu’il nous permet de devenir. Et c’est de John Ruskin. Le plus triste du chômage et du manque d’emploi, c’est qu’il supprime la dignité de l’homme. On a besoin de se réaliser par le travail. C’est le travail qui nous fait devenir quelqu’un. Dis-moi ce que tu fais et je te dirai qui tu es. Bien sûr que le travail peut être déshumanisation, destructeur de la dignité humaine. Les enfants-soldats, les prostituées, les commerçants de la drogue, les esclaves du travail à la chaîne, ne peuvent pas être heureux mais les bâtisseurs de cathédrales, les professeurs, les médecins, les infirmières, les artistes, les professionnels de tous métiers, bâtissent un monde plus beau et meilleur qui leur permet de se réaliser. La suprême récompense du travail, c’est ce qu’il nous permet de devenir. Bonne journée.

mercredi 21 septembre 2022

Mercredi, le 21 septembre 2022

Le travail apostolique est accessible à tous, à un enfant, à un paralysé, au plus pauvre des mendiants qui peuvent prendre en charge l’âme de leur frère. Si c’était moi qui disait cela, vous pourriez ne pas me croire, mais ce n'est pas n’importe qui qui a dit cela, c’est le Cardinal Suenens, un des grands architectes du concile Vatican II. Mon Dieu qu’on a de la misère à démêler efficacité et fécondité. L’efficacité se juge avec la masse de travail accompli, la fécondité à l’aulne de la qualité d’être, de la qualité de l’amour qu’on a dans le cœur. Pensons beaucoup plus à ce que nous sommes qu’à ce que nous faisons. Bonne journée.

mardi 20 septembre 2022

Mardi, le 20 septembre 2022

Au ciel, nous n’en finirons plus d’admirer la façon dont Dieu a mené toutes choses et a fait tout concourir à notre bien. Et c’est signé L. Giraud. Qui parmi nous admire plus un chantier en construction qu’un édifice terminé au soir de son inauguration au champagne? Qui aime les longues journées où l’on fait les foins plus que le temps où on les termine en prenant un bon gin? Qui aime plus les contractions de l’accouchement que les sourires du bébé? Qui aime plus les dures études que les soirées de graduation? Les quinze milliards d’années de notre monde en gestation ne sont rien en comparaison de notre monde parvenu dans l’Aujourd’hui de Dieu. Bonne journée.

lundi 19 septembre 2022

Lundi, le 19 septembre 2022

Saint Jérôme nous dit : Il y a dans les actes une éloquence que la langue n’égalisera jamais. Si j’aime autant les actes c’est probablement à cause de la devise de notre promotion d’étudiants au classique : Res non verba. Des actes non des paroles. C’est court comme maxime, comme programme de vie, mais c’est merveilleux. Je pense que cette maxime illustre bien aussi tout le sens du témoignage qui nous est demandé dans notre foi chrétienne. Un chrétien, c’est d’abord et avant tout un témoin et le sommet de ce témoignage c’est le martyre. C’est bien pourquoi on dit : Le martyre c’est une semence de chrétiens. Des martyrs chrétiens, il y en a eu encore plus au XXe siècle qu’à tous les autres siècles de l’histoire. Devenons témoins par nos actes, les paroles ne comptent pas beaucoup. Bonne journée.