Vendredi, le 18 janvier 2019


La foi ne consiste pas seulement à affirmer l’existence de Dieu, mais à lui donner confiance, à croire en Lui, à le suivre dans son œuvre de vie.  Peut-on croire en un Dieu qui fait peur, dont on souhaiterait presque la non-existence?  Et c’est de Prosper Monnier.

Dieu, il est à notre recherche et nous sommes à sa recherche. Il est en nous et nous sommes en lui.  Notre Dieu, il a nom Jésus le Christ.  Et Jésus le Christ, il est amoureux de l’homme.  Jésus le Christ, il ne veut pas l’homme à genoux mais debout.  Saint Irénée disait : La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant. On ne peut croire à un Dieu qui n’aimerait pas sa créature puisque nous sommes faits à son image et à sa ressemblance.

Bonne journée.

Jeudi, le 17 janvier 2019


Ce qui fait que nous sommes chrétiens, c’est que nous avons choisi quelqu’un qui est vraiment bon et toujours un peu trop bon.  Et c’est de Prosper Monier.

Et ce quelqu’un, c’est le Jésus de la Samaritaine,
c’est le Jésus de Zachée,
c’est le Jésus de la femme adultère,
c’est le Jésus du bon larron,
c’est le Jésus des ouvriers de la dernière heure,
c’est le Jésus de l’enfant prodigue,
c’est le Jésus de la brebis retrouvée,
c’est le Jésus de la Samaritaine,
c’est le Jésus de Bartimée,
c’est le Jésus des publicains et des pécheurs.
Et nous sommes tous l’un ou l’autre de ceux-là que Jésus rencontre dans nos misères pour nous exprimer son infinie bonté.

Bonne journée.

Mardi, le 15 janvier 2019


Seules les paroles prononcées avec amour et accompagnées de douceur et de miséricorde touchent les cœurs des pécheurs que nous sommes.  Des paroles et des gestes durs ou moralisants risquent d’aliéner ceux que nous voudrions conduire à la conversion et à la liberté en renforçant leur sens du refus et de la défense.  Et c’est de François, notre pape.

C’est d’ailleurs l’attitude de Jésus, le Christ.  Est-ce avec des paroles d’autorité et de peur qu’il a accueilli la Samaritaine, Zachée, la femme adultère?  On ne se trompe jamais en ayant l’attitude du Père Miséricordieux face à ses deux enfants.

Bonne journée.

Lundi, le 14 janvier 2019


Notre pape est vraiment très spécial.
Le pape François fait une demande.

Ne pleure pas sur ce que tu as perdu,
lutte pour ce que tu as.
Ne pleure pas sur celui qui est mort,
lutte pour ce qui est né en toi.
Ne pleure pas sur qui t’a abandonné,
lutte pour celui qui est avec toi.
Ne pleure pas sur celui qui te hait,
lutte pour celui qui t’aime.
Ne pleure pas sur ton passé,
lutte pour ton présent.
Ne pleure pas sur ta souffrance,
lutte pour ton bonheur.
Ne reste pas couché lorsque tu tombes,
lutte pour te relever, lève ta mains vers
le Ciel invoque la miséricorde de DIEU,
et saisis Sa Main tendue qui t’est donnée.
Avec toutes les choses qui nous arrivent,
nous apprenons que tout problème a sa solution,
il faut simplement aller de l’avant.

Le Saint Père a demandé des prières pour que Dieu le protège et lui donne les forces pour remplir sa tâche difficile.  Qu’il en soit ainsi !

Bonne journée.



Vendredi, le 11 janvier 2019


Voici un bon conseil qu’il soit donné par un pape ou une mère de famille, il reste très bon.

Le pape dit : Aux jeunes époux, je donne toujours ce conseil : Disputez-vous tant que vous voulez. Si les assiettes volent, laissez-les voler. Mais ne finissez jamais la journée sans faire la paix! Jamais!  Sans quoi pourrait-on ajouter, toute rencontre des corps serait un viol. On ne devrait jamais se coucher sans faire la paix avec notre Dieu et pour des couples, sans faire la paix l’un avec l’autre.  L’homme ou la femme qui fait sa prière en s’excusant à Dieu des paroles blessantes dites à son époux, à son épouse, fait une mauvaise prière s’il ou si elle ne prend pas le temps aussi de s’excuser auprès de son conjoint ou sa conjointe.

Bonne journée.